Modifier le fichier templateDetails.xml

From Joomla! Documentation

This page is a translated version of the page Amending the templateDetails.xml file and the translation is 100% complete.

Other languages:
বাংলা • ‎Deutsch • ‎English • ‎español • ‎eesti • ‎français • ‎हिन्दी • ‎Nederlands • ‎português • ‎русский

Afin de vous assurer que votre template est entièrement internationalisé, vous devez vous assurer que certains éléments XML sont traduits et que les fichiers de définition de langue sont répertoriés dans le fichier templateDetails.xml.

Traduction du templateDetails.xml

Deux éléments du fichier templateDetails.xml sont utilisés dans le Gestionnaire de template et sont eux-mêmes traduisible. La description doit toujours être traduite.

name Nom du template. Par exemple, Beez
description Description du template

Ces champs sont également présentés à l'utilisateur pendant l'installation du template.

Ajout des fichiers de définition de langue au templateDetails.xml

Tous les fichiers de langue doivent être déclarés dans le fichier templateDetails.xml. Cela se fait en ajoutant deux éléments <language> pour chaque langue à inclure au template ; une pour les chaînes du fontend ; l'autre pour les chaînes du backend. Par exemple, les deux fichiers de langue anglais britannique et les deux fichiers de langue allemande pour le template Beez sont déclarés ainsi :

<?xml version=”1.0” encoding=”utf-8” ?>
<install version=”1.5” type=”template”>

     .........

    <languages>
        <language tag=”en-GB”>en-GB.tpl_beez.ini</language>
        <language tag=”de-DE”>de-DE.tpl_beez.ini</language>
    </languages>

     .........

    <administration>
        <languages folder=”admin”>
            <language tag=”en-GB”>en-GB.tpl_beez.ini</language>
            <language tag=”de-DE”>de-DE.tpl_beez.ini</language>
        </languages>
    </administration>

</install>

Notez que pour la balise <languages> d'administration, l'attribut folder (dossier) est utilisé. Cela du fait que les fichiers de langue pour le frontend et le backend ont les mêmes noms et ne peuvent donc exister dans un même répertoire du paquet de template. Dans cet exemple, les fichiers de langue de l'administration ont été placés dans un sous-répertoire nommé admin afin de les séparer des fichiers de langue du frontend.